06/09/2017

Comment j'ai "Binge Wathing" ATYPICAL !

Comme vous le savez ici on est fan de cinéma (films, dessins animés et séries). Et étant abonnés Netflix, on est très bien servis ! 

La dernière série vue en 3-4 jours et seule dans son coin 😂😂😂 : Atypical.




Un petit bijou composé de 7 épisodes pour la saison 1 ( A quand la saison 2 😭😭😭)
Bon je vous pose le pitch : 

En quête d'amour et d'indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l'âge adulte. À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?


Pour être honnête, je n'étais pas super emballée au 1er abord mais après avoir vu la bande-annonce, j'ai foncé pour ne m'arrêter qu'au dernier épisode. On pourrait penser que le thème de l'autisme est central mais en fait il sert de lien d'attaches. Comme un socle :  quasiment tout ce qui arrive aux  personnages est plus ou moins lié à l'autisme de Sam. Sam qui a 18 ans rêve d'indépendance, veut voir des nichons et s'imagine même avoir son propre toit. Mais qu'en est-il quand on vit dans un monde différent du sien, qu'on ne connaît pas les codes, qu'on dit les choses sans détour, ne pensant pas faire de mal et surtout quand on est surprotégé ?


L'acteur jouant Sam, Keir GILCHRIST, est époustouflant dans son rôle ! J'aime particulièrement sa voix off ! Mais mon personnage préféré est Casey, sa soeur, jouée par Brigette LUNDY-PAYNE. Je la trouve extrèmement touchante dans son détachement : je m'explique et oui je parle et écris français ! Dans les premiers épisodes, on pourrait croire que seul courir l'intéresse ! Sans oublier son amour pour son père qui est flagrant : il est je crois, son meilleur ami. 
Son frère ? elle semble s'en accomoder... Et pourtant non, elle l'aime et ne supporte pas que l'on s'en prenne à lui. Mais elle se comporte devant lui d'une façon que son amour pour lui, son inquiétude pour lui semble totalement détachée... Jusqu'où... NO SPOILERS

Doug, le père joué par Michael RAPAPORT est touchant surtout quand il ose montrer ses failles, ses doutes. Il essaie tant bien que mal de comprendre son fils, de se faire aimer et surtout de se rapprocher de lui. C'est un bon père notamment avec sa fille qui l'adore et est également un époux adorable, bien que parfois il n'ose contredire sa femme, Elsa, interprétée par Jennifer JASON LEIGH. Que dire d'Elsa sans SPOILER ? C'est une femme, une battante qui a bouleversé sa vie afin d'être le plus présent dans la vie de son fils pas comme les autres. Elle a tout sacrifié, parfois trop, au point de s'oublier, d'oublier les autres membres de sa famille. Mais plus on avance dans les épisodes, plus ou comprend plus ou moins le pourquoi du comment. 

Je ne peux finir la note sans évoquer le meilleur ami de Sam, Zahid, interprété par Nik DODANI, un personnaga à lui tout seul tant il est drôle, loufoque et obsédé (gentiment) par les femmes ! 

Vous l'aurez compris, cette "dramédie" est plutôt bien faite malgré quelques lenteurs. Les personnages sont bons et le tout ensemble fonctionne parfaitement bien ! 

A votre tour d'essayer ! 

Xoxo


05/09/2017

Sa Première Rentrée

Ça y est ! Le moment tant "redouté" est arrivé : sa première rentrée en maternelle ! Franchement, le temps passe super vite, on a l'impression qu'il est né hier et pourtant c'était le 23 décembre 2014 ! 

Depuis le moment où on l'a inscrit, on lui a parlé de l'école, on lui a montré où il serait, il nous a accompagné à 2 RDV sur 3 : le premier avec la Directrice de l'école qui s'avère être sa maîtresse (Yeah !!! Nos voeux ont été exaucés) et le second pour la visite de l'école et du Centre de Loisirs (où il va aller 3 fois par semaine). On lui a également acheté quelques bouquins afin de le préparer à cette grande étape dans sa petite vie. 

L'école étant à 2mn de la maison, il a souvent souhaité y aller pour la voir, pour y entrer mais à cet âge la notion de temps est encore floue donc il avait du mal à intégrer que la rentrée aurait lieu en septembre. 

Et voilà ça s'est fait hier matin à 10h. La veille on s'est mis en mode pause, calme et douceur. Après quelques jours passés avec Mamie, on s'est retrouvés tous les 3 : le bain, le coiffage, le repas et hop au dodo. Il était grognon, très grognon avec des pleurs donc on a redoublé de câlins jusqu'à ce qu'il s'endorme. Avant ça, grâce à un ses livres, on a passé en revue sa première journée d'école, il était si attentif devant chaque page, c'était tellement beau à voir. 

Le matin, réveil grognon avec pleurs ! Pour nous c'était petite nuit avec un peu de stress (autant être honnête), du coup gérer les pleurs dès le matin c'était comment dire... Pas simple ! Mais à base de câlins et de paroles réconfortantes, cela a finit par passer et il a retrouvé le sourire. On a donc pu passer aux étapes suivantes : le petit déjeuner, la toilette et on a joué un peu, histoire de faire passer le stress des parents ! 


A 9h30 tout le monde était fin prêt. A 9h48 très exactement, nous sommes sortis de la maison pour se rendre à l'école et là on a vu pleins de touts petits se rendant fièrement à l'école. Certains étaient un peu craintifs et d'autres non ! Le nôtre paisible tout en étant excité ! 


Une fois arrivé dans sa salle de classe, il a pris ses marques, a été déposé son sac à dos et son gilet sur son porte-manteau, est retourné dans sa salle de classe, a observé et s'est dirigé vers des jouets. 

On a aimé le voir déambuler à travers la salle de classe, observer ce qui l'entourait, les enfants, l'espace qu'il va occuper pendant sa première année scolaire. Et en même temps, le voir si indépendant, si sûr de lui, ça fait quelque chose dans le ventre ! 


On l'a récupéré à 12h (les 1ières années n'ayant ni école ni garderie le jour de la rentrée) et là notre petit homme faisant la queue bien sagement s'est effondré en larmes quand il nous a vus au loin ! Il voyait ses camarades se faire récupérer par leurs parents et n'a pas dû comprendre. Perso j'ai traversé le couloir ai donné son prénom et j'ai couru rejoindre mon petit amour ! Son papa l'a serré bien fort le coeur serré (sorry pour la répétition) et on est partis. La Directrice a eu le temps de me glisser à l'oreille que tout s'était bien passé, qu'il avait joué, parlé avec d'autres petits élèves et qu'il était bien sage.

En rentrant à la maison, on l'a laissé retrouver ses émotions, une petite surprise l'attendait... Il a éclaté de rire, a joué, a mangé et s'est écroulé de sommeil.


A l'heure où vous lisez ces lignes, c'est sa seconde journée d'école (cantine inclus) mais sans garderie pour cette première semaine. Ici tant qu'on le peut, on fait les choses en douceur.


Xoxo



04/09/2017

On aime : les "covers" d'Alicia KEYS pour le ELLE Brasil

Magnifique ces Une d'Alicia KEYS pour le ELLE Brasil ! Outre le fait que ce soit l'une de nos chanteuses préférées (on a tous ces albums depuis le début), on l'a trouve de plus en plus à l'aise avec sa féminité, avec ses formes, dans son rôle de femme, de maman, de belle-mère (Blended Family, un des singles de son album, HERE, qui est une vraie déclaration d'amour), de femme noire engagée.

Sur ces couvertures, la chanteuse nous montre qu'elle continue sur sa lancée de "no make up", plutôt de très peu de make up. 
Rappelez-vous : il y a environ un an, elle avait publié une lettre sur Lenny (le site féministe de Lena DUNHAM) expliquant sa décision de ne plus subir les diktats de la société en décidant de ne plus se maquiller ou du moins de changer catégoriquement la vision de la beauté qu'elle avait jusqu'alors. 

 Si l'on regarde un peu plus près les photos ci-dessous, les tâches de rousseur de la chanteuse sont beaucoup plus apparentes désormais, le maquillage bien que présent est désormais discret et elle est d'autant plus jolie voire plus qu'auparavant !

Elle arbore également depuis peu des tresses, ce qui nous fait penser à la Alicia des débuts : celle de Falling.

Sur les clichés qu'elle a illustrée, les mots BE STRONG (sois forte), BE YOURSELF (sois toi-même), BE COOL (sois cool) et BE REAL (sois vrai) complètent ces photos encore une fois cela reflète son état d'esprit actuel. Et on adhère complètement à cette vision. 





Ces photos sont vraiment magnifiques, ne trouvez-vous pas ? Notre préférée est la toute première : le look, la pose, l'expression de son visage !

Black is so beautiful ! 


29/08/2017

Et si on parlait de couches ?

Coucou,


Hé oui ce n'est pas un post de rentrée et alors ! :)
Ravis de revenir après cette longue pause !!! On espère que vous serez de nouveau au RDV !


Pourquoi parler de "couches" ? Parce que le temps file à 1000 allures, que petit homme rentre la semaine prochaine à la Maternelle (on n'a toujours pas réalisé !) et que les couches font partie de la seule chose dont je n'avais pas pensé en attendant un bébé.

Allez, petit flash-back : j'ai accouché le 23 décembre 2014 dans un clinique à la Garenne Colombes. Avant de me rendre à la clinique, on avait fait des listes pour le bébé, pour moi, pour la maison... Mais on ne s'était pas posé de questions sur les couches à utiliser.

A la clinique, ils avaient des couches de la marque Pampers, donc tout naturellement on a continué à en utiliser et à en acheter. (d'autant plus qu'en partant de la clinique, ils nous ont offert une boîte pleine).

Ainsi pendant quelques mois on a continué à acheter des couches Pampers jusqu'à ce fameux article paru dans 60 millions de consommateurs. 

Comment vous dire ? On s'est retrouvés ridicules avec l'Amoureux de faire confiance bêtement, de ne pas s'être posé de question sur le côté "safe" des couches et à partir de là on a boycotté la marque Pampers pour un premier temps les remplacer par les couches distributeurs de Leclerc. Dans un premier temps car très vite on s'est rendus compte que leurs couches n'étaient pas assez absorbantes et que notre petit homme s'était réveillé à 2 ou 3 reprises, trempé en pleine nuit ! L'horreur !

1 - A partir de ce moment, j'ai fureté sur Internet à la recherche de couches "safe" pour les fesses de mon bébé et pour l'environnement. Grâce à la magie d'Instagram, j'ai découvert la marque LILLYDOO, une marque de couches et de lingettes qui fonctionne par abonnement. J'ai d'abord testé le kit découverte avant de m'abonner. Il s'agit de produits sans parfums, sans émulsion PEG et sans parabènes. J'ai tout de suite été ravie par leur univers, par les coloris sur les couches (trop cute) par le côté safe également des lingettes.


Crédit photo LILLYDOO

Crédit photo Instagram Just Us In Paris 


L'avantage de cet abonnement, outre le fait que les couches soient "clean" c'est de pouvoir choisir la périodicité et que l'on peut résilier à tout moment. 

Le petit + : des petits cadeaux au fur et à mesure des abonnements. Concernant le coût, je le trouve plutôt doux : une soixantaine d'euros pour environ 170 couches + 4 paquets de 60 lingettes (nous concernant).

2 - La Marque Lotus Baby

En mai dernier, nous avons été conviés à un événement Lotus afin de découvrir leur toute nouvelle gamme de couches, une grande première ! J'ai été très surprise de savoir que la marque se lançait dans les couches et je m'y suis rendue avec grand plaisir avec une big question  : "sont-elles clean ?"



Mais au vu des activités prévues pour les enfants et celles pour les adultes, j'ai dans un premier temps, profité des différents univers pour me sustenter et laisser jouer mon fils. Le temps est passé si vite que je n'ai pas eu le temps de poser mes questions. Je suis donc partie avec un joli tote bag qui contenait un paquet de couches taille 4. 

Un peu plus tard j'ai posté une des photos prises sur Instagram et une copine m'a posé des questions quant à la composition des couches. J'allais lui répondre quand le ou la CM de Lotus a répondu cela :

Désolée, il s'agit d'une copie d'écran d'où le "flou".
Suite à cette réponse, je me suis rendue sur le site et en effet, on peut faire confiance à la marque pour les fesses de nos petits bouts de choux. Le paquet d'une vingtaine de couches est environ 14€ chez Monoprix mais Amazon propose des packs de plus de 200 couches à 83€ envi


Parmi mes recherches sur le net, cette marque est également ressortie comme étant clean et forcément "green" :)

"Aucun ingrédient susceptible d'être cancérigène ou perturbateur endocrinien.
 0% de chlore, petrolatum, colorant, allergène, parabène, phénoxyéthPEG, BHT, MIT.
 + de matières naturelles
Des produits hypoallergéniques et testés sous contrôle dermatologique". Pas de chichis de déco sur les fesses de nos bambins mais des couches que l'on met les yeux fermés.

Pour les prix, ça varie en fonction du nombre de couches dans le paquet. 



Voilà les 3 marques de couches que l'on vous conseille si vous êtes à la recherche de couches "safe".

Xoxo






23/05/2017

On fait quoi ce week-end ? Et si on allait au Salon Boucles D'Ebene !

Déjà 2 ans ont passé entre la dernière édition qui avait lieu au CentQuatre. Cette fois l'association a vu grand car le 27 et 28 mai (c'est-à-dire ce week-end), la 6ième édition du Salon Boucles d'Ebène aura lieu à la Cité des Sciences et de l'Industrie à la Villette.

En avril dernier a eu lieu une conférence de presse avec l'une des fondatrices du Salon afin de nous faire découvrir ou re-découvrir le concept  de l'association Boucles d'Ebène et d'autre part nous donner le programme des 2 jours.  

Petit rappel : Boucles d'Ebène est une association fondée en 2004 par Aline et Sandra TACITE, 2 sœurs originaires de la Guadeloupe avec un goût fort pour l'entreprenariat.

L'idée première, la source, l'origine était de mettre en avant le cheveu afro naturelle sous toutes ses formes afin d'aider les femmes à prendre soin de leurs cheveux avec les bons gestes et les bons produits. Au fil du temps, elles se sont rendues compte que ça allait bien au-delà de la beauté car notre culture, notre gastronomie, nos arts, nos créations de mode, notre envie de créer, de fonder une entreprise étaient forts dans nos esprits. Aujourd'hui le Salon Boucles d'Ebène est le carrefour pour se mettre à jour sur tous ces plans.

Cette année, l'équipe a fait encore plus fort en terme de conférences, d'ateliers, de rencontres et de défilés.

Samedi, pas loin d'une quinzaine de rendez-vous autour du cheveu, de la peau, du leadership féminin, des parcours de marques,

Dimanche, on parlera d'identité visuelle, de la formation professionnelle autour du cheveu afro, d'acné, d'idées de coiffure (routine simple pour les cheveux naturels, ou comment se soiffer pour un entretien...), on parlera aussi de gastronomie...

N'oublions pas les diagnostics peaux et cheveux ! Une grande première où on parlera parler en toute intimité de ce qui nous gêne, nous dérange et surtout obtenir des réponses.
Il y aura également un bar à coiffures animé par des coiffeuses formées par Aline TACITE.

Le programme de ces 2 jours sera très intense et ce ne sera pas facile de choisir à quelle atelier, débat ou autres se rendre tant les sujets choisis sont diverses, variés et passionnants !


Vivi B, bloggeuse officielle du Salon sera également présente et animera 3 conférences :


Samedi à 15h : Atelier prendre soin de sa peau,
Dimanche à 11h : Identité visuelle dans le développement de se marque,
Dimanche à 14h30 : Ma marque, mon histoire / Histoires de marques Afro-françaises
 
D'autres intervenants seront présents tels que Rokhaya DIALLO (pour une séance de dédicaces et d'un débat autour de la perception du cheveu afro), Taj du Salon HAIRYTAJ, pour animer une conférence pour les coiffeurs et futurs coiffeurs du cheveu afro, Kelly MASSOL des Secrets de Loly, partenaire officiel du Salon, Amandine Gay, réalisatrice, Afro-féministe (découverte dans La Poudre), ... Et pleins d'autres encore car trop nombreux pour tous les nommer !
 
On vous invite à suivre le programme sur le site afin de découvrir l'étendue du programme

 
En ce qui concerne le prix : il est tout riquiqui !
13€  (le pass 1 jour et 22€ pour les 2 jours) en prévente sur le site pour des conférences et des ateliers gratuits !
 
On se dit à ce week-end ! Car on compte sur vous et ce sera l'occasion de se faire un coucou,
Xoxo