09/07/2018

Ma Seconde Grossesse

Ou comment aborder une nouvelle grossesse avec un enfant de 3 ans et demi et à 42 ans ? Maintenant que l'information est dévoilée, je peux enfin vous dévoiler que les 3 premiers mois n'ont pas été un long fleuve tranquille ! J'ai eu l'impression que c'était la toute première fois que je tombais enceinte et j'ai découvert tous les petits maux d'une grossesse. 

Pour vous donner une idée, j'étais presque à 12 semaines quand j'ai su que j'étais enceinte de notre fils... Alors que pour cette seconde grossesse, très vite j'ai senti des petits "désagréments" qui m'ont fait comprendre que j'étais probablement enceinte... Outre un retard de règles, des seins douloureux et des nausées (matin et soir) qui m'ont pratiquement empêchées de me nourrir correctement, puis des remontées acides, puis des vomissements, sans oublier des jambes lourdes, des douleurs ligamentaires, des crampes...
Le tout à tel point que j'ai dû être arrêtée pendant 2 semaines. Une grande première quand on sait que mon dernier arrêt date novembre 2014 !

Une première grossesse, c'est l'inconnu : porter un enfant pour la première fois est tout simplement magique (je passe outre les symptômes et désagréments), on lit beaucoup (parfois), on se renseigne auprès de proches, d'amies, on regarde son bidon avec amour, on regarde son amoureux avec encore plus d'amour, on se projette, on est parfois inquiets, serein, excités, heureux, triste...Merci le déferlement d'hormones ! 

Pour une seconde grossesse, on essaie de prendre les choses avec plus de légèreté même si ce n'est pas très évident ! Avec un petit garçon de 3 ans et demi et tous ces symptômes, j'ai cru parfois ne pas y arriver (merci ma famille), le plus dur pour moi a été et est toujours la "non maîtrise de mon corps et ma fatigue "incessante" ! 

La seule chose dont j'ai envie est de rester allongée pour dormir et chiller ! Je n'ai jamais autant commandé de repas ! J'ai été quasiment absente des réseaux sociaux ! Sauf sur Instagram où j'ai continué à suivre mes comptes préférés ! Toutefois je n''avais pas vraiment envie de poster quoi que ce soit, une sorte de flemme et pourtant j'avais de quoi faire. J'avais et j'ai encore parfois cette impression que cette grossesse souhaite que je ralentisse le pas, que je m'occupe de moi, de mon petit garçon, de mon amoureux sans pour autant être toujours aussi active. Et en même temps, l'envie d'écrire à nouveau me titille et j'ai des sujets en stocks. J'ai décidé de ne pas me mettre la pression et de recommencer à écrire quand l'envie et mon état me le permettra. Ce blog est mon doudou, une de mes bulles et je n'ai pas envie de l'éclater, bien au contraire.


Tout ça pour dire que cette grossesse est pour moi assez particulière, je suis chanceuse et reconnaissante d'avoir ce petit être en moi et j'ai vraiment hâte de faire sa connaissance. Etant souvent fatiguée, j'ai hâte d’être à la date du terme alors qu'il y a encore tant de choses à faire pour préparer son arrivée. Encore une fois, j'ai décidé de m'écouter et de ne pas jouer à la "warrior" ou "wonder woman".

Je ne lis quasiment rien concernant la grossesse, je n'ai acheté aucun vêtements de grossesse. La seule chose dont je me préoccupe est mon alimentation que je surveille afin d'éviter tout risque inutile et mon corps que je bichonne (d'ailleurs je vous parlerais de mes produits de beauté chouchous du moment).

Une chose qui m'a surprise quand même, c'est le nombre de photos de mon bidon que je fais ! Nue ou habillée d'ailleurs. Ne vous inquiétez pas, je ne posterais pas de photos de moi nue ! Mais j'essaierais de faire un montage de celles où je suis vêtue. Je suis assez impressionnée par ce corps qui change certes, mais qui se souvient qu'il y a bientôt 4 ans, il habitait mon petit garçon d'amour. 

Je vous laisse sur ces quelques clichés prises par ma soeur d'amour et je vous embrasse bien fort ! 





Point de robe de grossesse mais une petite pépite trouvé chez Villu'p dans  une boutique Nin & Laur, enseigne que je ne connais pas du tout mais qui regorge de belles pièces.

Allez XoXo & à très bientôt,

Carrie,


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Leave a message